→Aurore


Silk me back

Exposition collective au Musée des Tissus et à la Fondation Bullukian, Lyon (mars 2012) / au Musée des Soieries Bonnet (juin-septembre 2012) / à la galerie de Nesle, Paris (2012) / à l’Hotel West Inn, Paris (2013)

Initié, au lendemain de la catastrophe de Fukushima, par Isabelle Moulin, l’association Silk me back a sollicité une vingtaine d’artistes qui ont accepté de créer un kimono en mémoire de la catastrophe du 11 mars 2011.

Blog du projet Silk me back

aurore5
aurore01
aurore1
aurore2
aurore3
aurore4
  • aurore5
  • aurore01
  • aurore1
  • aurore2
  • aurore3
  • aurore4

Une chose hors de proportion, invisible, inodore.
Une chose dont chaque mesure est infini, sidéral, insensé. Tout demeure pourtant. Il n’est question ni de ruine, ni de destruction, mais de lente assimilation et déformation vers l’inconnu, l’imprévisible. Cela semble extrêmement lointain et touche ce qu’il y a de plus commun, de plus proche comme les nuages, la mer ou les enfants.
À l’instar des poètes et des chamans, bricolages et empirisme sont les méthodes des scientifiques et des industriels.

Comment imaginer ?

Expérience : agitation brutale d’un liquide savonneux et représenter l’émulsion qui en résulte avec peu de matière (24 ml de peinture) sur une étendue de 5,13m2 (surface d’un kimono déplié). La peinture est ensuite doublée comme s’il y avait là un couple initiant la possibilité d’innombrables répliques et variations.

Transparente


Pièce présentée à la Fondation Bullukian

Transparente

Huile sur pmma, 51 x 80 cm

Enfant Biélorusse, milieu des années 90.


Les commentaires sont fermés.